Quels équipements pour sa terrasse ?

Posted by admin.abris in Non classé | Leave a comment

La terrasse restera le lieu de votre maison où vous pourrez profiter de vos moments d’escapade en plein air. En installant un salon de jardin, cet endroit est très apprécié pour passer des moments en famille ou entre ami. Il est également idéal pour faire un break en lisant un livre ou en sirotant son apéro. Cependant, avant que votre terrasse soit opérationnelle, il est important de choisir le revêtement qui conviendra le mieux à vos envies. Avec les différents types de revêtements pour terrasse comme le carrelage, le bois, le pavé ou la pierre naturelle, vous pouvez y perdre votre latin. Alors, découvrez ces conseils pour faire votre choix dans le revêtement de votre terrasse.

Comment faire le choix de son revêtement ?

Il est important de noter quelques points avant de choisir le revêtement que vous souhaitez adopter pour votre terrasse. Si la majorité des revêtements pour terrasses utilisés sont fabriqués en bois ou en pierre, il faut noter qu’actuellement, les composites font de plus en plus d’amateurs. Que ce soit au niveau du coût, de la longévité et de la qualité, ces derniers concurrencent les revêtements traditionnels. Alors, pour choisir celui qu’il vous fait, il est important que vous connaissiez votre budget. Mis à part ces critères, vous devez aussi pensez à la couleur de votre revêtement. Si la tendance actuelle est au contraste, certaines personnes préfèrent intégrer le revêtement de leur terrasse à la façade de leur maison. Ainsi, demandez-vous la quelle de ces deux options durera dans le temps, et vous évitera de tout refaire d’ici quelques années. Toutefois, évitez les couleurs trop claires qui vont s’éblouir avec le contact au soleil. Posez-vous également la question sur la fréquence de l’utilisation de votre terrasse, si vous pensez l’occuper durant toutes les saisons de l’année ou non ? Pour les côtés pratiques, veillez à ce que le revêtement soit antidérapant et qu’il ne contienne pas d’écharde si votre choix est le bois.

Les règles à respecter pour l’entreposage de son revêtement

Comme nous sommes à l’ère du développement durable, il est important de noter que la construction d’une terrasse n’exige plus la construction d’une dalle en béton. Il faut faire le revêtement au même le sol. Cette technique permettra aux eaux de pluie de s’infiltrer dans le sol, et permettre à la terre de vivre. Pour résoudre le problème de drainage, surtout dans les zones pluvieuses, il est important de mettre en place des caniveaux. Cela permettra de limiter la filtration des eaux sous votre terrasse et de pourrir votre revêtement surtout s’il est en matière naturelle.

Quelle surface pour un abri de stockage ?

Posted by admin.abris in Non classé | Leave a comment

Installer un abri de stockage en bois, en métal ou en PVC se révèle très utile notamment lorsque l’on a plusieurs outils ou accessoires (jardinage, bricolage…) à conserver à l’abri des aléas climatiques. Il n’existe aucune limite quant à la surface indispensable pour installer un abri. L’abri de stockage peut aisément être installé sur une surface de 4 m2 au minimum ou 35 m2 au maximum. Cependant, la surface disponible déterminera le type d’élément à stocker.

Une surface de moins de 6 m2

Un abri de stockage disposant d’une surface inférieure ou égale à 6 m2 sera uniquement destiné à stocker de petits accessoires peu encombrants comme des outils de jardinage ou de bricolage. Ayant une petite superficie, l’abri pourra éventuellement servir de rangement à vélo. Cependant, il faudra songer à faire quelques aménagements afin de pouvoir se déplacer facilement dans la maisonnette. Installer ce type d’abri ne requiert aucune autorisation de la mairie. Facile à monter, il peut être en bois, en métal ou en PVC. Ce type de cabanon sera parfait dans les espaces restreints, notamment en ville.

Une surface comprise entre 5 et 10 m2

Les cabanes disposant d’une surface de 5 à 10 m2 pourront confortablement accueillir des éléments plus volumineux (tondeuse, électroménager…). On pourra y stocker deux ou trois vélos et un mobilier de jardin (cuisine d’extérieur, salon de jardin, etc.). Un établi peut éventuellement y être incorporé sans difficulté. Parfait pour les jardins ou les cours extérieurs de taille moyenne, ce genre d’abri de stockage peut, parallèlement, servir à ranger différents outils de bricolage assez encombrants.

Une surface supérieure à 10 m2

Un abri disposant d’une surface de 15 m2 sera parfait pour devenir un atelier de bricolage. Suffisamment large, il sera facile d’installer une table de travail pour l’apprenti bricoleur. Même avec une superficie de 14 m2, l’abri de stockage peut facilement être aménagé afin d’accueillir une cuisine d’extérieur pour préparer des barbecues en été. Au-delà de 15 m2, la cabane sera parfaite comme lieu de vie. L’abri se transformera alors en chambre d’ami. Cependant, une hauteur de 2,20 m au minimum sera nécessaire afin d’éviter que les invités ne se sentent à l’étroit. Bien entendu, ce type d’abri de stockage peut aussi servir d’abri aux véhicules à deux ou quatre roues (moto, quad, voiture…). Un permis de construire sera indispensable pour les abris qui occuperont une superficie supérieure ou égale à 20 m2.

Comment et quand entretenir mon abri de jardin en bois ?

Posted by admin.abris in Non classé | Leave a comment

Bien qu’étant un matériau noble et doté d’une bonne résistance aux intempéries, le bois reste cependant un élément délicat et qui nécessite un entretien minutieux.

Les caractéristiques et ennemis du bois

Un abri de jardin conçu en bois a la faculté de se fondre dans le paysage. Doté d’un excellent aspect esthétique, un abri en bois peut aisément être installé n’importe où dans le jardin. Polyvalent et particulièrement solide, le bois peut durer jusqu’à 10 ans. Il supporte plutôt bien variations de température et reste un très bon isolant. Les principaux ennemis du bois sont certainement les insectes et les champignons. Étant un matériau vivant, le bois demeure très sensible aux agressions du soleil et de l’humidité. Durant les saisons sèches, le bois a tendance à se rétracter tandis qu’en tant de pluie, ce dernier absorbe l’humidité dans ses cavités et se met à gonfler.

Quand entretenir un abri en bois ?

L’entretien d’un abri en bois dépendra en partie du type de bois utilisé (pin, cèdre, épicéa…) et de ses caractéristiques. À titre d’exemple, le pin du nord nécessite une surveillance tous les deux ou trois ans tandis que le pin naturel exige un traitement régulier contre les insectes. Le cèdre, quant à lui, demande moins d’entretien compte tenu de sa forte résistance contre la pourriture. Mieux vaut cependant vérifier l’abri en bois tous les ans afin de prévenir les éventuelles attaques de moisissures et d’usure.

Comment entretenir un abri en bois ?

Lorsqu’il s’agit d’un abri de jardin en bois, la première étape consiste à appliquer un agent fongicide et un insecticide sur le bois. Bien qu’ayant été traité antérieurement, mieux vaut mettre une couche en plus une fois tous les deux ans sur le bois. Etaler périodiquement une couche de lasures de protection (transparentes ou couvrantes) sur les murs extérieurs et intérieurs ainsi que le toit se révèle aussi indispensable. Cependant, cette étape doit être entreprise avant le montage de l’abri. Avant de poser la lasure, l’abri devra être poncé (mur, poutre, parement de façade…). Le bois sera ensuite dégraissé à l’aide d’un diluant synthétique (white spirit) et une fois sec, poncé avec du papier de verre afin d’optimiser l’accrochage de l’agent de protection. Une fois dépoussiéré (avec une brosse à main), il sera enduit d’une couche d’huile d’imprégnation. Enfin, deux ou trois couches de lasures devront être appliquées avec un intervalle de 3 à 6 heures.

Mon bureau de jardin : travailler au plus proche de la nature

Posted by admin.abris in Non classé | Leave a comment

Parce que travailler près de la nature vous a toujours inspiré, vous aimerez apporter un peu de cette nature quand vous travaillez chez vous. Aujourd’hui c’est possible, vous pouvez maintenant vous créer un espace de travail dans votre jardin avec l’aide des professionnels.

Le concept

Mon bureau de jardin est un concept qui est en pleine expansion en ce moment. Il s’agit d’implanter et de construire un petit studio qui fera office de bureau dans votre jardin. Pas besoin d’une grande surface à bâtir pour le construire, 20m² suffisent amplement. Il est souvent destiné à une personne par bureau. En plus grâce à sa faible occupation, sa construction ne nécessite pas un permis de construction, juste une déclaration auprès de la mairie. Démarche établie par les architectes en charge des travaux. En plus d’augmenter de 5 à 8% la valeur de vos biens, vous faites une économie considérable dans sa construction plutôt que dans la location d’un bureau. Un avantage à considérer. Avec l’affut des travails à domicile, la construction d’un bureau annexe pour pouvoir travailler tranquillement chez soi est souvent nécessaire. En effet, si vous travaillez e tant que télé conseiller, le calme est de rigueur. Grâce à ce petit bureau vous travaillerez dans le calme et la concentration.

Respect de l’environnement et de l’écologie

Soucieux de l’écologie ne vous inquiétez pas, les éléments utilisés pour sa construction respectent parfaitement l’environnement et l’écologie. Les bois utilisés pour la construction de l’ossature du bureau, les isolants, les matériaux pour le mur et le toit sont des éléments qui respectent l’environnement et consomment très peu d’énergie. Les câbles et les lumières utilisées consomment très peu d’énergie avec leur basse tension. En plus en travaillant chez vous vous réduisez l’utilisation de votre voiture, ce qui réduit également la pollution. Et si vous êtes très actif dans la protection de l’environnement vous pouvez opter pour des constructions réalisées avec des matériaux recyclables. En effet, certains constructeurs proposent des matériaux recyclables afin de préserver au maximum l’environnement.

Facile à réaliser

Si l’aventure vous tente et que vous voulez investir dans un bureau dans votre jardin, vous pouvez contacter des professionnels pour le faire. Facile à réaliser, ils vous feront un devis gratuit des travaux à effectuer. Tous les matériaux et les démarches à effectuer sont à leur charge. Le montage de votre bureau ne prendra pas plus de 3 mois aux mains des professionnels.

Alors n’hésitez plus, investissez dans une valeur sûre, construisez votre bureau jardin pour être encore plus près de la nature.

Pourquoi et comment protéger sa moto ?

Posted by admin.abris in Non classé | Leave a comment

Hiver comme été, la moto a toujours besoin d’être protégée des aléas de la météo, surtout si elle reste dehors. Une bâche peut suffire à protéger la moto des intempéries. C’est une bonne alternative si vous ne disposez pas d’un garage fermé. Toutefois, il faut bien faire son choix pour qu’elle puisse faire son rôle de protecteur. Quant à l’hivernage de la moto, il existe quelques points à suivre pour la retrouver en bon état au printemps. En effet, durant ses plusieurs mois d’inactivité, la moto a besoin de rester bien au chaud et d’être à l’abri des intempéries pour pouvoir bien fonctionner à nouveau lors des beaux jours.

Remiser la moto en hiver

Il est essentiel de suivre certaines règles pour un hivernage réussi de votre moto. Tout d’abord, il est important de remiser votre moto dans un lieu ventilé, sec, à l’abri des intempéries et des animaux, comme dans un garage, ou bien une place de parking en sous-sol.

Si vous ne disposez pas de garage ou de sous-sol, sachez que des abris, en métal notamment, existent et sont spécialement dédiés aux motos. Ceux-ci sont de petite taille mais néanmoins assez grands pour pouvoir descendre facilement de la moto et de ranger éventuellement quelques accessoires. Ce type d’abri vous permet une protection très convenable pour votre moto tout en n prenant pas trop d’espace sur votre extérieur.

Par ailleurs, il est aussi essentiel de bien nettoyer les différentes parties mécaniques et de la carrosserie de la moto. La chaîne a besoin d’être graissé et il faut faire une vidange du réservoir d’huile, du liquide de refroidissement et du réservoir d’essence. La batterie doit être démontée et stockée dans un endroit sec et tempéré. En revanche, si vous ne souhaitez pas démonter la batterie, afin d’éviter qu’elle ne se décharge, vous devez faire quelques kilomètres à moto de temps en temps. Pour la protéger de la poussière, il faut poser une housse sur la moto. Et enfin, la dernière étape, mais non pas la moindre, pensez à mettre un ou plusieurs antivols sur la moto.

Sortir sa moto de l’hivernage

Au retour des beaux jours, il faut prendre quelques précautions avant de vous remettre à la moto. En premier lieu, pensez à charger la batterie car elle peut s’être déchargée à force de ne pas être utilisée. Ensuite, contrôlez les niveaux, et même il est préférable de complètement vidanger l’huile, le liquide de frein et celui de refroidissement, si vous ne l’avez pas fait au moment du remisage. Et enfin, réajustez la pression des pneus et vérifiez leur bon état.

Pourquoi abriter son camping-car ?

Posted by admin.abris in Non classé | Leave a comment

Comme toutes les voitures, le camping-car se doit également d’être protégé contre les intempéries et toutes sortes d’agressions extérieures. Le problème, c’est que ce véhicule sédimentaire ne peut généralement rentrer dans un garage ordinaire à cause de sa taille. C’est pourquoi on a besoin d’un équipement spécial pour abriter le véhicule lorsqu’on ne l’utilise pas, d’où l’existence des abris spécial camping-car.

L’hivernage d’un camping-car

Mais avant de parler de l’abri pour camping-car et ses avantages, concentrons-nous d’abord sur ce que l’on appelle hivernage. Durant la période hivernale où il est au repos durant quelques mois, le camping-car est exposé à de nombreux risques de détérioration causés par le froid, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur du véhicule. Il est donc utile de prendre quelques précautions afin d’éviter tout cela, c’est ce que l’on appelle la mise en hivernage. Parmi les choses à effectuer pour un bon hivernage, il faut trouver un moyen pour protéger son camping-car des intempéries, c’est-à-dire lui trouver un garage adéquat qui peut le recevoir et c’est là qu’intervient l’abri pour camping-car.

L’abri pour camping-car et ses avantages

Pour ceux qui ne le savent pas, un abri pour camping-car est une sorte de garage très spacieux et surtout amovible que l’on installe à l’extérieur. La différence avec un garage classique en dur, c’est que l’on n’est pas obligé d’avoir un permis de construire pour en avoir un. Il suffit d’acheter votre abri pour camping-car en magasin spécialisé, et de le monter vous-même en suivant tout simplement un guide livré avec le kit. C’est d’ailleurs le premier avantage avec un camping-car : la facilité d’installation. Facile à monter, un abri camping-car en kit est également facile à démonter, chose que vous devez faire lorsque les vacances arrivent et que vous devez partir pour quelques semaines. Un autre avantage à ne pas négliger aussi en optant pour un abri camping-car, c’est son coût beaucoup moins élevé que de se faire construire un garage en dur.

Différents types d’abri pour camping-car

Comme on l’a dit un peu plus haut, on peut commander ou acheter directement en magasin spécialisé des abris de camping-car en kit prêt-à-monter. Et on a vraiment un très large choix de modèles qui diffèrent de la forme, de la taille ou encore du matériau utilisé. Pour savoir quelle taille de camping-car prendre, il faut prendre en compte ce que l’on fera avec, y mettre un seul camping-car ou y abriter plusieurs véhicules à la fois. Côté matériau, on a le choix entre le bois, l’aluminium, le PVC ou encore le métal.